Shutter Island – Dennis Lehane

Quatrième de couverture :

Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l’allure sinistre. C’est un hôpital psychiatrique pour assassins. Le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule ont été appelés par les autorités de cette prison-hôpital car l’une des patientes, Rachel Solando, manque à l’appel. Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée à clé de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre incohérente d’une malade ou cryptogramme ? Progressivement, les deux policiers s’enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant, jusqu’au choc final de la vérité.

Mon avis :

Un thriller époustouflant, particulièrement bien orchestré, qui ne laissera pas le lecteur indemne une fois le livre refermé. Une histoire excellente, du début à la fin.

Teddy Daniels et Chuck Aule sont deux marshals de Boston, envoyés sur l’île de Shutter Island pour retrouver une femme, Rachel Solando, qui s’est échappée de l’hôpital psychiatrique d’Ashecliffe. La particularité de cette institution îlienne est de renfermer des patients atteints de folie violente.
Une enquête angoissante va commencer, où tous les ingrédients oppressants sont réunis pour étreindre le lecteur jusqu’aux dernières pages. Le contexte de huis-clos est le premier de ces facteurs : l’île, un endroit isolé dont on ne peut s’enfuir. La période de quatre jours durant lesquels se déroule l’enquête correspond également à un épisode de tempête sans précédent, ce qui participe à créer une ambiance lourde et apocalyptique. De plus, la disparition de Rachel Solando est pour le moins étonnante ; d’autant qu’il s’agit d’une patiente dangereuse, ayant déjà tué ses trois enfants.

Ce livre aborde également les conditions de vie dans un hôpital psychiatrique de haute sécurité dans les années 50 aux États-Unis. Plus que des patients, on pourrait presque parler de détenus. Des hommes et des femmes parqués dans trois bâtiments A, B et C, représentant leur degré de dangerosité ; qui sont soumis à des techniques de soins basées sur une médicamentation surdosée ainsi que sur les lobotomies transorbitales. Une époque où la parole et l’expression de l’état du patient sont encore à leurs balbutiements.

Une des forces de cette histoire réside dans son personnage principal, Teddy Daniels. Dennis Lehane signe ici une construction psychologique hors du commun. Anti-héros attachant, il a vécu une expérience traumatisante deux ans auparavant puisque sa femme est décédée dans l’incendie de leur appartement. Lors de son enquête, Teddy va avoir quelques flashs-back, permettant au lecteur d’en apprendre davantage sur sa vie, son passé de militaire lors de la Seconde Guerre mondiale, son rôle de mari amoureux transi mais aussi alcoolique. Ce personnage a toutes les qualités inhérentes à l’enquêteur torturé, que l’amateur de thriller sera ravi de sonder.

Vous l’aurez compris, on ne se détend pas vraiment à la lecture de Shutter Island. Mais quelle leçon d’écriture en matière de polar ! Et le plus surprenant et déroutant reste bien sûr la fin, magistrale. Je vous le recommande chaleureusement.
Une excellente adaptation cinématographique de ce livre a été réalisée par Martin Scorsese, avec un prodigieux Léonardo Dicaprio dans le rôle de Teddy Daniels.

Cadre de lecture : Ce livre a été lu dans le cadre d’une lecture commune organisée sur Livraddict.
Les avis des autres lecteurs : Elora, Tousleslivres, Kkrolyn, Ellcrys, MamanMic, Dead Souls, Pomm, Isallysun, Midnight-Sun, angelebb, Bavardelik, Dex, samlor, Korto, MiaGr3nouille2010, Aurélie, mimigogotte, Dahlia.

10 réflexions au sujet de « Shutter Island – Dennis Lehane »

  1. Flo-Tousleslivres

    Un thriller époustouflant, je suis tout à fait de ton avis, j’ai aussi super aimé et je me suis laissée prendre à cette belle histoire qui fait froid dans le dos quelque part !!!

    Répondre
  2. mimigogotte

    J’ai beaucoup aimé ce thriller ! Le retournement de situation m’a surprise !
    J’aime beaucoup ta chronique d’ailleurs !
    Passe une belle soirée

    Répondre
  3. Gr3nouille2010

    J’ai adoré aussi ^^ Autant j’ai trouvé les deux premières parties assez longues.. autant la fin m’a totalement fait changé d’avis & ça se lisait beaucoup plus vite ! Dennis Lehane maitrise très bien son sujet & son genre, c’est un thriller remarquable !

    Répondre
  4. Ikebukuro

    Tout à fait le genre de thriller que j’aime, il faut que je le rajoute dans ma wish car sinon je vais encore oublier… Il me semble que c’est lui qui a écrit Mystic River, j’avais adoré le film tiré de ce roman.

    Répondre
  5. dasola

    Bonsoir, c’est le seul roman de Lehane que j’ai lu et c’est en effet très bien avec une fin abrupte qui m’a prise par surprise. Je n’en dirais pas autant de l’adaptation filmique de Scorsese. Bonne soirée.

    Répondre
  6. Nico

    Je n’avais pour ma part pas accroché à ce thriller le plus souvent ennuyeux, avec des personnages clichés et des dialogues beaucoup trop nombreux. Je ne suis jamais entré dedans, dommage!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *