La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

couv52647257L’histoire :

Années 60. Jackson, Mississippi. Des bonnes noires sont employées au sein de familles blanches comme femmes à tout faire. Les convenances veulent qu’elles soient soumises aux maîtresses de maison. Certaines voix, blanches et noires, vont décider de s’élever contre ce dogme, à leurs risques et périls.

Éléments de réflexion :

Le thème du racisme et de l’esclavage moderne (dans les années 60 aux États-Unis) sont les thèmes choisis par l’auteure pour ce roman qui a fait beaucoup parler de lui, le plus souvent en des termes élogieux.
Mais l’intérêt de cette histoire est d’être racontée à plusieurs voix (deux bonnes noires et une fille d’exploitants blanche) et de montrer avant tout les relations entre les personnages.
– Aibileen, la bonne d’expérience, qui ne reste jamais longtemps dans une famille, ne supportant pas de tisser des liens maternels avec des enfants qui la traiteront eux aussi un jour selon les conventions raciales en vigueur.
– Minny, la jeune bonne, pleine de revendications, qui se rebelle sans cesse et dont la situation d’apparence fatale et inchangeable l’emplit de colère.
– Miss Skeeter, une jeune femme blanche, pleine d’ambitions professionnelles et sociales, qui ne comprend pas cette haine raciale.

Les points positifs ?

– La justesse du récit, qui nous transmet de la douceur et de la violence, de la colère et de l’acceptation, de l’ambition et fatalité. Chaque regard ou non-dit est exprimé de telle façon que le lecteur est réellement touché d’émotions diverses.
– Coup de cœur pour les personnages : des femmes aussi différentes que semblables dans leur envie de changement et d’action.
– La narration à la première personne du singulier, selon qu’il s’agisse de Aibileen, Minny ou Miss Skeeter qui parlent : leur histoire nous paraît d’autant plus proche).
– L’exceptionnelle capacité de l’auteure à nous tirer plusieurs fois des larmes et à nous dire que ce livre, on s’en souviendra longtemps.

Les points négatifs ?

Aucun, c’est un coup de coeur !!

En bref ?

Lisez-le ! On ne voit pas les pages se tourner tellement l’histoire est addictive.

2 réflexions au sujet de « La couleur des sentiments – Kathryn Stockett »

  1. Praline

    Pour moi aussi cette lecture avait été un coup de coeur ! Je n’arrivais pas à lacher ce roman et j’ai dû le lire en une soirée (et un morceau de nuit) !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *