Le testament des siècles – Henri Loevenbruck

couv52668692


LOEVENBRUCK, Henri. Le testament des siècles. France Loisirs, 2005, 416 pages.


L’histoire :

Damien vit aux États-Unis depuis onze ans. Créateur d’une série à succès, rien ne le destine à revenir en France. Hormis la mort de son père.
En débarquant, il apprend que son père faisait des recherches intensives concernant un objet mystérieux, la pierre de Iorden, qui contiendrait le dernier message du Christ.

Éléments de réflexion :

L’histoire s’appuie sur une idée imaginaire et originale de l’auteur qui prétend que le Christ aurait laissé un message posthume, le dernier, aux êtres humains. Ce message, évidemment caché derrière de nombreux textes et illustrations, semble avoir entraîné la mort d’individus notoires ou non.

Les points positifs :

– Comme d’habitude avec Henri Loevenbruck, l’histoire est bien écrite et vraiment simple d’accès. Rien de tarabiscoté, pas de personnages compliqués, et toujours une part ésotérique assez bien expliquée et développée dans la mesure du raisonnable, sans assommer le lecteur.

– J’ai été très vite emballée par ce message secret qui, s’il est découvert, semblera défier les humains, leur apprendre une nouvelle extraordinaire sur leur vie et leurs croyances peut-être. On suit le parcours de la pierre de Iorden, en en apprenant plus sur les Esséniens et les Templiers.

Les points négatifs :

Malheureusement, mon plaisir a été gâché ; le mot n’est pas trop fort ; par la fin et donc la révélation du message. Tellement pas à la hauteur de l’attente dans laquelle l’auteur place son lecteur ! Non, décidément, je me suis seulement dit « Tout ça pour ça ? ». Cela m’a vraiment déplu.

En bref :

Un livre agréable à lire mais dont la révélation finale ne tient pas, presque risible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *