Les enfants de choeur de l’Amérique – Héloïse Guay de Bellissen


GUAY DE BELLISSEN, Héloïse. Les enfants de choeur de l’Amérique. Anne Carrière, 2015, 236 pages, 18,5 €.


L’histoire :

Mark Chapman et John Hinckley. Deux enfants maudits de l’Amérique. L’un a tué John Lennon, l’autre a tiré sur Ronald Reagan. Les deux avaient vingt-cinq ans et un exemplaire de « L’attrape-coeurs » de J.D. Salinger sur eux/près d’eux lors du crime.

Ce que j’en ai pensé :

C’est grâce à Séverine du blog Il est bien ce livre ? que j’ai pu découvrir ce livre et également cette auteure. Je la remercie donc vivement !
Je ne m’attendais pas à une telle écriture qui va autant droit au but et qui vous prend littéralement dans ses filets.

Ce ne sont pas moins de quatre personnages que l’on rencontre ici :
Mark Chapman, l’assassin de John Lennon.
John Hinckley, l’auteur de la tentative d’assassinat sur Ronald Reagan.
Holden Caufield, le personnage du roman « L’attrape-coeurs » de Salinger.
L’Amérique elle-même !
Chapman et Hinckley représentent les enfants terribles de l’Amérique, la mère patrie qui les aime autant qu’elle les rejette. Pour en faire des êtres isolés, mal dans leur peau, qui ne savent se rattacher qu’à des idoles : John Lennon pour Chapman, Jodie Foster pour Hinckley. Des individus terribles qui ont commis l’irréparable autant par folie passionnelle que par désir de passer à la postérité.

Evidemment, entre les lignes, on lira aussi les problématiques liées au port d’armes à feu auquel tout américain à la droit grâce au deuxième amendement de la Constitution. Et qui donne l’impression aux plus déjantés, fous et psychopathes de pouvoir très facilement se prendre pour Dieu.

Je tire mon chapeau au gros travail de recherches de l’auteure autour de ces deux faits divers ainsi que l’imagination sur le héros de L’attrape-coeurs, qui disserte autour du devenir des personnages de romans.

Une lecture originale et intelligente ! Qui m’a rendu très curieuse de son premier roman, « Le roman de Boddah », qui parle de Kurt Cobain.


Vous aimerez si…  

  • Vous aimez les écritures sincères, parfois crues, toujours justes.
  • Vous vous intéressez à l’Amérique et ce qu’elle engendre.

Une réflexion au sujet de « Les enfants de choeur de l’Amérique – Héloïse Guay de Bellissen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *