Puzzle – Franck Thilliez


THILLIEZ, Franck. Puzzle. Pocket, 2014, 480 pages, 8,10 €.


L’histoire :

Et si on vous demandait de mourir… dans un jeu ?

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu – un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Ce que j’en ai pensé :

Après m’être enchaîné les livres de la saga Franck Sharko et Lucie Hennebelle l’année dernière, je me replonge dans l’univers glaçant de Franck Thilliez avec un one-shot qui m’a été très recommandé par mon chéri depuis qu’il l’a lu !
Et j’ai précisément décidé de le lire à cette période de l’année car l’intrigue se déroule en hiver, dans les montagnes alpines. Et même, pour être plus précise, en Haute-Savoie, à Morzine, près de chez moi ! Rien de mieux pour être directement dans l’ambiance.

Et quelle ambiance ! Un hôpital psychiatrique désaffecté pour aire de jeu. Un jeu terrible, où huit participants s’affrontent pour remporter un joli pactole de 300 000 €.
Dans ce roman, l’ambiance est un personnage à part entière : une atmosphère glauque, sombre, à la limite du film d’horreur parfois, tellement l’auteur nous met sous tension.
Le vrai personnage principal est Ilan Dedisset, un jeune homme perdu, ancien accro aux jeux vidéos qui se lance un peu à contre-coeur dans « Paranoïa« , pour suivre son ex-petite amie. Là-bas, de troublantes similitudes avec des cauchemars récurrents le plonge dans une peur sans limites.

Le final est à la hauteur du roman, même si on peut s’y attendre dans les grandes lignes. Et dans les dernières lignes, Franck Thilliez laisse son lecteur sur la brèche, comme s’il appelait une suite !
Après avoir lu beaucoup de livres de l’auteur maintenant, je dirais que ce roman est assez proche de « Vertige » dans son approche psychologique. A croire pour pour ses thrillers le plus psychiatriques, il a besoin de montagne et de neige !

En bref, une très bonne lecture et encore une fois pas déçue de Francky !

Vous aimerez si…  

  • Vous adorez, comme moi, Franck Thilliez et son écriture percutante.
  • Vous avez envie de frissonner dans un huis-clos au coeur des Alpes, en plein hiver, dans un hôpital psychiatrique désaffecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *