De fièvre et de sang – Sire Cédric


SIRE Cédric. De fièvre et de sang. Pocket, 2012, 565 pages, 7,70 €.


L’histoire :

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…
Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’un homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ?

Ce que j’en ai pensé :

Après le coup de coeur que j’ai eu avec « Serre-moi fort » de Claire Favan (cf article précédent), je ne savais pas vers quoi me tourner. Peur d’être déçue. J’ai donc décidé de sortir le plus vieux livre de ma PAL : un livre que j’avais acheté et fait dédicacé par l’auteur lors du festival Quais du Polar de Lyon en mars 2013. 3 ans donc.
Après avoir tourné la dernière page de ce livre, je me demande pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour le lire. Certainement parce que j’avais déjà lu le tome 2, Le Premier Sang, en avril 2012. Et j’ai attendu que son souvenir s’estompe complètement pour lire le tome 1.

Et alors là, quel pied de lecture encore une fois ! Un thriller un peu différent de ce dont j’ai l’habitude puisque Sire Cédric allie avec brio le polar réaliste avec une touche importante de fantastique.
Des jeunes filles enlevées, vidées de leur sang et écorchées vives. Des scènes de crimes sanglantes à souhait et l’ombre d’un tueur en série maléfique qui plane sur les enquêteurs. Ils pensent l’avoir tué quand, un an plus tard, tout recommence, à l’identique.

J’ai adoré les personnages principaux, deux flics aux blessures intimes encore à vif : Eva Svartä, flic parisienne albinos, un caractère froid, solitaire, avec un don de profileuse aguerrie. Alexandre Vauvert, commandant à Toulouse, colosse insomniaque, solitaire lui aussi et qui n’a peur de rien.
Duo qui va se retrouver sur une enquête où la mythologie vampirique va les prendre de plein fouet, remettant en cause leurs croyances terre à terre. Mythologie associée à un personnage historique, dont j’ai trouvé l’association au récit passionnante et pertinente.

Le mélange des genres de ce thriller m’a fasciné, tout autant que tenu en haleine grâce à une ambiance oppressante et un rythme rapide. Le lecteur suit à la fois l’enquête policière, la psychologie des deux flics ainsi que les scènes victimes/tueur en série.
C’est simple, rien à jeter ici : c’est complexe et terriblement bien écrit.
Encore un auteur de polar français au top niveau !

2 réflexions au sujet de « De fièvre et de sang – Sire Cédric »

  1. Benebooks

    Wouahh le couteau ce n’est pas rassurant tout ça :p
    J’adore l’univers de Sir Cédric j’avais lu l’enfant des cimetieres que j’avais adoré je note celui-ci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *