Furious rush, t.1 – S.C. Stephens


STEPHENS, S.C. Furious rush, t.1. Hugo et Cie, Hugo New Romance, 2017, 502 pages, 17 €.



L’histoire :

Mackensie Cox a beaucoup à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par les hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont elle a besoin est d’être déconcentré par le tout nouveau pilote de l’équipe rivale Hayden Hayes.
Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden ne laisse pas Kenzie indifférente. Le fait qu’il la traite de princesse gâtée et privilégiée attise son désir de victoire, et à sa grande surprise elle s’aperçoit qu’elle pilote mieux lorsqu’elle concoure contre lui. Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense attirance, absolument interdite. En effet, l’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fera tout son possible pour respecter cette obligation mais lorsque son équipe rencontre de grosses difficultés, c’est auprès d’Hayden qu’elle trouvera de l’aide. Lors de leurs rendez-vous secrets, la tension montera encore d’un cran entre les deux pilotes mais Kenzie a trop à perdre pour succomber à ses désirs. Si elle sait prendre des risques sur le circuit, il n’en va pas de même quand il s’agit de son coeur …

Ce que j’en ai pensé :

Une magnifique couverture, voilà déjà ce qui m’a d’emblée plu avec ce roman. Et ensuite la romance érotique dans l’univers de la course de moto. Et là, je me suis dit que cela pouvait vraiment donner quelque chose d’explosif !
Et effectivement, ce fut plutôt une agréable lecture !

Hayden et Kenzie sont tous les deux fanas de courses de moto. La différence est que l’un évolue dans le monde des courses de rue, illégales, tandis que l’autre fait partie d’une équipe, de façon tout à fait officielle.

La rencontre de ces deux personnages, c’est avant tout une aventure sportive. Ils vont se retrouver à évoluer dans deux équipes opposées. A tel point qu’ils n’ont même pas le droit de se parler, et encore moins de s’entraîner ensemble. Pourtant, à l’issue de la première course, c’est évident : en concourant l’un contre l’autre, ils n’ont jamais été meilleurs.

Ce concept de romance est très sympa, en principe toutes les histoires se passant dans le monde du sport ont tendance à plus me plaire que les autres.
Les deux personnages sont attachants et l’histoire est bien écrite. Mais surtout, la fin ! Elle donne clairement envie de se plonger dans le tome 2. Un élément arrive dans le décor. Comment vont réagir nos protagonistes ? Il me tarde de le découvrir !

⇒ En bref ?

Un univers sportif intéressant, qui laisse la place à une histoire riche et une romance explosive.
Moment de lecture agréable.

Je conseille si vous aimez…

– les romances érotiques
– l’univers de la course de moto


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *