Les étoiles de Noss Head, t.1 – Sophie Jomain


JOMAIN, Sophie. Les étoiles de Noss Head, t.1 : Vertige. Editions Rebelle, 2010, 382 pages, 19 €.



L’histoire :

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Ce que j’en ai pensé :

Voilà sept ans que ce livre est sorti pour la première fois, avec tout le bien qu’on en a dit depuis. Comme je ne lisais pas du tout ce genre littéraire avant, je suis passée à côté. Mais voilà que je suis tombée dessus à la bibliothèque et que je me suis laissée tenter par ce premier tome.

Dans la lignée de Twilight, ce roman s’adresse aux jeunes adultes, à travers une série fantastique qui démarre très bien. On rencontre les personnages : Hannah et Leith. Jeune parisienne, elle est en vacances dans sa famille en Ecosse, où elle rencontre Leith, qui lui plaît tout de suite malgré son côté solitaire et possessif.

La série s’appuie sur la mythologie lycanthrope, plus connue sous le nom de loups-garou. Sophie Jomain créée un univers détaillé autour de ce mythe, et j’aime à penser que les prochains tomes seront encore plus intéressants à ce niveau-là. Ici, c’est un tome d’introduction, qui permet surtout de présenter les personnages et comment ils en sont amenés à se rencontrer et à débuter une histoire d’amour qui, on le comprend vite, est contre-nature.

Le personnage de Hannah est attachant, mais je trouve que la décision des parents qu’elle reste en Ecosse se prend trop vite : on perd ainsi de la crédibilité. De même pour la jeune fille qui voyait d’un oeil désespéré de passer deux mois en Ecosse mais qui accepte très facilement d’y faire sa vie. Deux éléments qui manquent cruellement de réalisme.

Mais cela n’enlève pas le plaisir que j’ai eu à lire ce roman et j’en suis la première étonnée ! Mais j’avoue être facilement charmée par ces histoires adolescentes fantastiques.

⇒ En bref ?

Ce premier tome se lit très rapidement et il est clair que je lirais la suite sans aucun doute et surtout très rapidement. J’ai envie d’en savoir plus sur les personnages et leurs aventures. C’est aussi la première fois que je lis une histoire qui aborde la lycanthropie en sujet principal. Je suis donc curieuse de savoir où l’auteure va nous mener.

Je conseille si vous aimez…

– la mythologie sur les loups-garou
– les histoires façon « Twilight »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *