Hades hangmen, t.1 – Tillie Cole

COLE, Tillie. Hades Hangmen, t.1. Milady Romance, 2017, 475 pages, 6,90 €.



Qui eût cru que l’interdit pouvait être si délicieux ?

Élevé dans un monde dominé par les Harley, les drogues et le sexe, River Styx Nash est à la tête des Hades Hangmen. Alors qu’il souffre d’un terrible défaut d’élocution, il apprend vite à répondre à ceux qui s’opposent à lui : ses poings puissants, sa mâchoire d’acier et son adresse lui ont attiré une solide réputation d’homme dangereux. Un seul principe dicte ses actes : ne jamais s’attacher à qui que ce soit. Jusqu’au jour où il retrouve Salomé, rencontrée des années auparavant dans des conditions mystérieuses, blessée derrière les poubelles du QG. La jeune femme a fui la communauté sectaire dans laquelle elle a grandi et se retrouve démunie face à une vie qui lui est inconnue. Styx lui offre alors ses bras protecteurs mais il a bien conscience qu’elle n’a pas sa place dans son univers…

Une rencontre fortuite, deux destins qui n’auraient jamais dû se croiser…

Texas, Etats-Unis. Salomé est prisonnière depuis toujours d’une secte comme il est existe des milliers : des femmes soumises aux volontés masculines, des hommes qui se permettent tout sous prétexte d’un Dieu tout-puissant.
Parallèlement, Nous suivons Styx, un jeune homme muet qui, lui, évolue depuis toujours au sein d’un gang de motards puissant, dont il est le chef : les Hangmen. Un univers de bikers qui n’est pas sans rappeler la série « Sons of Anarchy« , que j’adore ! Le vocabulaire est d’ailleurs proche de celui de la série.

Ce roman est clairement une romance érotique entre Styx et Maé (Salomé), mais pas aussi crue et violente que ce que laissaient présager les commentaires que j’ai pu lire. Certes, il y a de la violence, mais surtout dans le comportement des bikers envers leurs ennemis, ou parfois même entre eux. Ce sont des hommes sanguins, forts et têtus. Ils sont possessifs et aiment être respectés. Les mots d’ordre sont sexe, drogue, bécanes et guerres de clans.

Le thème des sectes est bien exploité même si j’aurai aimé qu’il le soit encore plus, d’autant que l’auteur Tillie Cole a étudié les religions et notamment ces groupuscules parfois dangereux. Néanmoins, ce qui est intéressant ici c’est justement ce choc des communautés. Deux groupes de croyances aux antipodes, mais qui finalement suivent tous deux des codes précis et dont il est difficile d’appréhender de l’extérieur.

J’ai aimé les deux personnages, même si j’ai trouvé un peu gros la facilité de Maé à s’adapter aux Hangmen alors même qu’elle a vécu vingt-trois ans dans un monde aseptisé façon amish. Etonnant et malheureusement peu crédible. Ca n’enlève pas que j’ai adoré cette lecture et qu’il me tarde de me plonger dans le tome 2 pour découvrir un nouveau couple de personnages !

⇒ En bref ?

De la romance érotique dans un univers assez original, j’aime beaucoup cet univers à la Sons of Anarchy, qui m’a donné envie de me replonger dans la série télévisée !

Je conseille si vous aimez…

– Les bad boys
– L’univers de Sons of Anarchy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *