Archives par étiquette : biographie

La dernière nuit du Raïs – Yasmina Khadra


KHADRA, Yasmina. La dernière nuit du Raïs. Julliard, 2015, 216 pages, 18 €.


L’histoire :

« Longtemps j’ai cru incarner une nation et mettre les puissants de ce monde à genoux. J’étais la légende faite homme. Les idoles et les poètes me mangeaient dans la main. Aujourd’hui, je n’ai à léguer à mes héritiers que ce livre qui relate les dernières heures de ma fabuleuse existence.
Lequel, du visionnaire tyrannique ou du Bédouin indomptable, l’Histoire retiendra-t-elle ? Pour moi, la question ne se pose même pas puisque l’on n’est que ce que les autres voudraient que l’on soit. »
Avec cette plongée vertigineuse dans la tête d’un tyran sanguinaire et mégalomane, Yasmina Khadra dresse le portrait universel de tous les dictateurs déchus et dévoile les ressorts les plus secrets de la barbarie humaine.

Ce que j’en ai pensé :

Ecrire un livre sur la dernière nuit de Khadafi, il n’y avait qu’un grand auteur comme Yasmina Khadra pour oser le faire. Et pour le faire bien surtout.
Lorsque j’ai découvert ce livre et son sujet, j’ai d’abord eu une sorte de répulsion car il est quand même question d’un des plus grands dictateurs de notre siècle. Se mettre dans sa tête, revenir sur des évènements de sa vie, tout ça en usant du « je » pour tout voir avec ses yeux, ce sera perturbant, dérangeant. Mais le défi est relevé et c’est un grand bravo que je voudrais lancer à l’auteur.

Nous sommes la nuit du 19 au 20 octobre 2011. Khadafi, avec ce qui lui reste de sa garde rapprochée, est terré dans une ancienne école, loin des palais prestigieux dans lesquels il a vécu depuis son coup d’état. Il ne le sait pas encore, mais le lendemain sera le jour de sa mort. Il ne le sait pas mais il le devine, l’espère presque à certains instants.
A travers ce court récit, Yasmina Khadra imagine un Khadafi qui revient sur sa vie : une personnalité sanguinaire, violente et en même temps passionnée et adulant son peuple et de son pays. Plus que de mourir, c’est alors la peur pour l’avenir de la Lybie qui le tenaille. La vision des fondamentalistes islamistes qui prendront le pouvoir.

J’ai trouvé ce roman merveilleux dans son écriture, audacieux dans son sujet et surtout intriguant dans le fond. Je m’explique : à travers la réflexion sur Khadafi, je me suis rendue compte que l’on observe ces dictateurs avec notre vision d’occidental et surtout à travers les médias classiques.
En bref, je trouve que ce livre de la rentrée littéraire devrait être plus mis en avant ; je regrette de ne pas en avoir plus entendu parler. Khadra est un auteur de l’actualité, qui sait créer des histoires ancrées dans la géopolitique actuelle, c’est fabuleux. Merci à lui pour ce livre.

Vous aimerez si…  

  • Vous aimez la plume et l’audace de Yasmina Khadra.
  • Le personnage de Khadafi vous intrigue.