Archives par étiquette : Editions du Rocher

Le roman des aventuriers – François Cérésa

Quatrième de couverture :

L’aventure est un mot aux mille facettes. Où commence-t-elle, où finit-elle? Un homme d’aventures est un aventurier, une femme d’aventures une femme galante. Mais on peut aller à l’aventure, tenter l’aventure, avoir le mal d’aventures, dire la bonne aventure, se retrouver d’aventure…
D’Ulysse à Errol Flynn, d’Athos à Pierre Loutrel, de Tintin à Joseph Kessel, sans oublier Mary Read, Anne Bonny et Karen Blixen, ce Roman des aventuriers dresse le portrait piquant de ces héros d’hier et d’aujourd’hui qui ont décliné le mot « aventure » à toutes les sauces, à toutes les époques, sur toutes les mers et tous les continents.

Mon avis :

Une couverture présentant une photographie vintage très représentative. Un résumé alléchant. Un titre prometteur. Tout était présent pour me donner envie de découvrir cet ouvrage historique et biographique. Malheureusement, ce fut une réelle déception.

Continuer la lecture

Symfonia, t.1 : ouverture – Manon Toulemont

Quatrième de couverture :

À 23 ans, Pacôme est un éleveur de serpents peinant à s’intégrer au sein de la société… et vampire à ses heures perdues. Déchiré entre ses principes moraux et son instinct prédateur qui l’oblige à tuer pour survivre, il mène une vie difficile avec sa jeune sœur Alice, elle-même en proie à des pulsions sadiques, et qui ignore son terrible secret. Le vampire se met en chasse à Paris par une nuit de novembre 2009, mais rien ne se déroule comme prévu. Sa proie se défend violemment tandis qu’au même instant la fragile et sensible Olympe se trouve par coïncidence à proximité des lieux et alerte les environs. Pacôme prend la fuite, abandonnant sa scène de crime. Le corps de la victime est découvert le lendemain et la police lance une enquête, dont les rumeurs n’échappent pas au jeune héritier Ange d’Orypan, qui s’étonne de n’être plus le seul tueur en série de la capitale, alors que Joseph, étudiant médium, établit malgré lui une connexion mentale avec le vampire. Aucun d’eux n’imagine à quel point leurs destins fortuitement reliés sont sur le point de basculer.

Mon avis :

Un premier livre écrit par une demoiselle de dix-neuf ans, on n’en attend pas grand chose quant à l’écriture et à l’organisation des idées. Eh bien, détrompez-vous, ce livre est la preuve que l’on peut avoir dix-neuf ans, des idées très complexes et parfaitement organisées et surtout une écriture excellente.

Continuer la lecture