Archives par étiquette : espace

Les BD de la semaine #1

Nouveau RDV sur le blog, avec mes lectures BD de chaque semaine.


Cette semaine, trois bandes dessinées lues. Et que du bon, dans trois styles complètement différents. Je vous laisse découvrir ça tout de suite !

1. Silex and the city, t.3 – Jul

BD humoristique et caricaturale de notre société par excellence. Si vous ne connaissez pas encore Web, Blog, Spam et les autres habitants de cette préhistoire farfelue, il faut absolument que vous les découvriez.
C’est complètement barré, drôle à outrance, et les références à notre société sont hilarantes.
C’est une série en plusieurs tomes (actuellement sept), dont chacun peut se lire indépendamment, même si on retrouve la même famille ainsi que leurs amis à chaque volet.
Le style caractéristique de Jul est là : des traits typiques de la BD d’humour : simples, enfantins, caricaturaux.
C’est édité chez la célèbre maison d’édition BD Dargaud.


2. Murena, t.4 – Dufaux et Delaby

Murena est une série qui se déroule dans la Rome Antique, au temps de l’empereur Néron.
Bande dessinée historique donc, aux illustrations absolument fantastiques, très réalistes, qui collent au plus près des émotions des personnages.

C’est un récit résolument adulte par contre, à ne pas mettre entre les mains des enfants car certaines illustrations sont crues ou particulièrement sanglantes.

Si vous cherchez une série historique, je vous la conseille vraiment. En neuf tomes je crois, je l’emprunte à la bibliothèque afin de ne pas me ruiner mais je dois dire que si j’ai l’occasion de me trouver l’intégrale un jour je l’achèterai sans problème.

Une saga également éditée chez Dargaud !


3. Descender, t.1 – Jeff Lemire et Dustin Nguyen

Lu dans le cadre du prix Livraddict, catégorie Comics (lien ici), ce comic est le dernier que j’ai lu sur les cinq, tout simplement car je l’avais rapidement feuilleté en librairie et l’aspect aquarelle des illustrations ne m’avait pas emballé.
Et puis au final, après l’avoir emprunté à la bibliothèque et lu, je peux dire que j’ai été très agréablement surprise par l’ensemble.

Une histoire très sympa, qui se déroule dans l’Espace, dans un futur où diverses espèces cohabitent, notamment avec les robots. Robots qui vont se soulever. Dix ans après, nous suivons Tim-21, un robot de compagnie pour enfant. Un personnage très attachant, et une histoire qui donne envie de lire la suite.

Une série de science-fiction que je vais suivre. Il n’arrivera pas en tête de mon classement du Prix Livraddict Comics mais en bonne place néanmoins !

Edité par Urban Comics (grande qualité de comics, j’adore !).


⇒ A la semaine prochaine pour vous faire découvrir de nouvelles BD et nouveaux comics !

1869 : La conquête de l’espace, t.1 : Le château des étoiles – Alex Alice


ALICE, Alex. 1869 : La conquête de l’espace, t.1 : Le château des étoiles. Rue de Sèvres, 2014, 62 pages, 13,50 €.


L’histoire :

XIXe siècle. L’Homme souhaite découvrir l’espace. Mais surtout une femme ; la mère de Séraphin. Elle a un rêve, une ambition : découvrir l’éther. Pour cela, il faut qu’elle s’envole très haut à bord d’une montgolfière. Mais l’issue est fatale. Cependant, ses recherches sont le début d’une grande aventure : la construction d’un éthernef pour percer le secret de ce gaz et aller toucher les étoiles.

Les illustrations :

C’est peut-être ce qui est le plus merveilleux dans cette bande dessinée : les illustrations. Et tout d’abord la couverture, qui en plus d’être superbe, rappelle les belles éditions des romans de Jules Verne.
Les illustrations intérieures sont presque féériques, avec leurs traits doux et les couleurs pastel  à l’aquarelle. Une bande dessinée qui fait tout simplement rêver.

Pour quel public ?

Adulte et enfant, cette bande dessinée saura plaire à tous. Même si le public cible est avant tout les enfants.

Ce que j’en ai pensé :

J’ai adoré l’histoire, tout autant que les illustrations. La promesse de l’objet livre est tenue lorsqu’on se plonge dans ce récit illustré. Si bien qu’à la fin, on souhaiterait immédiatement se plonger dans le second tome.

Cadre de lecture : Cette BD a été lu en service de presse avec l’agence de presse Gilles Paris.